Cabinet d'Hypnose à Douvaine Grosjean Hypnose

Accompagner les personnes atteintes du cancer grâce à l’hypnose

Comment l’hypnose peut-elle soulager les personnes atteintes du cancer ?

L’hypnose, présentée par Thierry Melchior comme la « mère de toutes les thérapies », présente un intérêt thérapeutique de plus en plus reconnu dans le monde médical.
De nombreuses études ont par ailleurs montré son efficacité dans le soulagement des douleurs et des troubles anxieux.

Si elle ne peut remplacer à elle seule un traitement médical, l’hypnose apparaît néanmoins comme un levier supplémentaire pour accompagner les personnes dans leur lutte contre le cancer.

L’hypnose : de quoi s’agit-il exactement ?

L’hypnose est une forme de médecine douce, souvent utilisée en complément d’un suivi médical. Elle peut être pratiquée seul (on parle dans ce cas d’autohypnose), ou avec un praticien spécialisé.

Cette méthode thérapeutique vise à amener la personne dans un état modifié de conscience, que l’on peut voir comme un intermédiaire entre la veille et le sommeil.
Cet état, que l’on qualifie d’état hypnotique, permet alors d’agir sur l’inconscient et de modifier certaines perceptions ou certains comportements.

L’hypnothérapie est souvent utilisée pour lutter contre le stress et l’anxiété. Elle permet également d’atténuer l’intensité de certaines douleurs, ou encore d’apprendre à gérer ses émotions.

Dans le cadre hospitalier, l’hypnose peut être utilisée en complément d’une approche médicale plus classique.
Elle peut notamment être intégrée dans le parcours de soins en cancérologie.

Si seule la médecine traditionnelle permet de lutter efficacement contre le cancer, l’hypnose constitue néanmoins une alliée précieuse pour accompagner les malades à travers les différents stades de la maladie.

L’hypnose et l’acceptation du diagnostic

Durant le traitement de la maladie, les personnes atteintes d’un cancer passent par de nombreux stades émotionnels.

L’acceptation de la maladie, notamment, est une période particulièrement longue et difficile. Elle nécessite en général de passer par plusieurs phases : le refus, la colère, la négociation, la dépression et enfin, l’acceptation.

En agissant sur le subconscient, l’hypnose peut alors permettre de soutenir et d’aider les malades à intégrer cette nouvelle réalité.

Le choc de l’annonce est en effet souvent suivi d’une détresse émotionnelle. La personne se retrouve ainsi confrontée à de nombreux symptômes : anxiété, insomnies, agressivité, isolement, etc.
C’est à ce niveau que l’hypnose intervient.

L’hypnothérapeute va aider le malade à mobiliser ses ressources intérieures, afin de l’amener à modifier ses propres représentations.

Grâce aux séances d’hypnose, les personnes atteintes du cancer vont ainsi pouvoir surmonter leur blocage émotionnel, et progresser plus sereinement dans chaque étape menant à l’acceptation de la maladie.

La gestion du stress et des émotions

Dans les différents stades de la maladie, les personnes atteintes d’un cancer sont particulièrement sujettes au stress.
Dans certains cas, le stress chronique peut d’ailleurs avoir un impact négatif sur l’efficacité des soins médicaux.

Pourtant, les troubles anxieux sont encore trop souvent sous-estimés et mal évalués dans le traitement du cancer. Calmer ses angoisses peut néanmoins s’avérer difficile pour les malades et nécessite souvent une prise en charge adaptée.
En ce sens, l’hypnothérapie constitue une aide précieuse pour accompagner les personnes atteintes d’un cancer dans la gestion de leurs émotions.

Il faut savoir que la santé mentale et la santé physique sont étroitement liées. En fonction du traitement suivi ou de l’état du système immunitaire, l’état psychologique peut donc fortement varier d’un malade à l’autre.
La capacité de résilience est également très différente selon les personnes : certaines sont plus à même de faire face aux situations difficiles.

L’hypnose va donc aider les malades à mieux gérer leurs émotions et à réduire leur anxiété. Elle va leur permettre d’accroitre leur résilience face à la maladie et les aider à surmonter certains blocages psychologiques.

L’autohypnose est également très utile pour réduire le stress. Après quelques séances avec un hypnothérapeute, les malades pourront ainsi reproduire certains exercices à la maison : de quoi mieux vivre avec la maladie au quotidien.

Le rôle de l’hypnose en lien avec la chimiothérapie

La chimiothérapie joue un rôle central dans le traitement du cancer.
Elle consiste à administrer certains médicaments, dans le but de détruire les cellules cancéreuses ou d’empêcher leur prolifération.

À la fois redouté et porteur d’espoirs, ce traitement est particulièrement efficace dans la lutte contre le cancer. Il peut néanmoins provoquer des effets secondaires qui, dans certains cas, ont un impact non négligeable sur la qualité de vie des malades.

Tout comme elle peut les aider dans la gestion du stress ou l’acceptation de la maladie, l’hypnose peut venir en aide aux personnes qui suivent une chimiothérapie.
Elle permet notamment d’atténuer certains effets secondaires liés à ce traitement anticancéreux.

Au cours de leur combat contre le cancer, les malades se retrouvent fragilisés par la fréquence et l’intensité des soins médicaux qui leur sont prodigués.

Les séances d’hypnose visent alors à soulager certains symptômes liés aux traitements : fatigue, douleurs, colère, troubles du sommeil, etc.
Elles sont également efficaces pour prévenir les nausées et vomissements provoqués par la chimiothérapie.

Au cours de la séance d’hypnose, le praticien va aider le malade à accéder à son inconscient. Pour cela, il va l’amener progressivement vers un état de conscience modifiée, que l’on appelle également transe hypnotique.

Grâce aux suggestions du thérapeute, la personne atteinte du cancer va retrouver des sensations de bien-être vécues avant l’apparition de la maladie. Elle va ensuite pouvoir transposer ces sensations dans la situation actuelle.

L’autohypnose est à ce stade particulièrement utile : elle va permettre aux malades de reproduire à la maison les exercices effectués avec le thérapeute.
Ils vont ainsi pouvoir effectuer les exercices autant qu’ils le souhaitent, afin d’atténuer les effets secondaires de la chimiothérapie.

L’hypnose : mieux vivre avec le cancer

De l’annonce du diagnostic au traitement de la maladie, l’hypnose peut donc s’avérer particulièrement efficace pour accompagner les malades dans la gestion de la douleur et de l’anxiété.
Elle peut également aider les personnes ayant terminé leurs traitements à surmonter la peur d’une récidive.

Cette pratique thérapeutique est également un moyen privilégié pour le malade de prendre du recul sur la situation.
Il est essentiel, pendant les séances d’hypnose (et même au-delà), qu’il se sente considéré non plus comme un objet de soins, mais comme une personne à part entière.

 

Blog

Comment vaincre ses phobies par l’hypnose ?

Les phobies sont des troubles anxieux relativement courants, qui peuvent toucher n’importe qui, n’importe quand. Et si elles peuvent sembler insurmontables au premier abord, l’hypnose